Sin categoría

Voyage à Jaipur

Voyage à Jaipur: la ville rose du Rajasthan

Construite en 1727 par le maharajah Jai Singh II, Jaipur est la capitale du Rajasthan. C’est à l’occasion de la venue du prince de Galle, que celui-ci fit repeindre toute la ville en rose, signe de bienvenue, d’où l’appellation actuelle de « ville rose ». A l’heure d’aujourd’hui, la loi oblige encore aux habitants de garder la couleur rose. Comme chaque ville du Rajasthan, Jaipur possède son emblème : l’éléphant. Il apporte la chance aux personnes jusqu’à 25 ans, l’âge où la chance est importante. A Jaipur, il y a de nombreux sites touristes qu’il est bon de découvrir.

Nos itinéraires intéressants avec Jaipur

Le fort d’Amber

Situé à 11 kilomètres de Jaipur, le fort d’Amber a été construit sur une colline surplombant le lac Maota.Les remparts de 9 km qui encerclent le fort, ressemblent un peu à la grande muraille de Chine. Pouratteindre le sommetdu fort, il faut prévoir environ 10 minutes à pieds mais il est également possible de le faire à dos d’éléphant. La grande porte Suraj Pol, quant à elle, permet d’accéder aux différents appartements privés, aux salles d’audience, aux jardins verdoyants ou encore aux luxueux palais.

Le City Palace

Ce majestueux complexe se compose de deux palais, le Chandra Mahal et le Mubarak Mahal. Le Chandra Mahal, d’une hauteur de sept étages, héberge encore aujourd’hui le maharaja et sa famille. Dans l’autre palais, le Mubarak Mahal, des tenues de maharajas et une collection de saris en soie précieuse y sont exposées. On peut aussi y voir l’exceptionnelle tunique du maharaja Madho Singh Ier mesurant près de 2 mètres pour un poids de plus de 200 kg. De nombreux musées sont également présents où l’on peut y découvrir de très belles collections d’armes du Rajasthan et d’instruments de musique (sitar, dilruba, percussions).

Le Palais des vents

Jugé comme un bijou de l’architecture Rajput,le Palais des vents est le monument le plus visité de Jaipur. La forme du palais a été inspirée par la couronne de dieu hindou, Krishna. En fait, ce n’est qu’une façade de cinq étages composés de 953 fenêtres aérées permettant ainsi au vent de s’y engouffrer. Le palais était destiné aux femmes du harem royal qui, n’ayant pas le droit de sortir, pouvaient contempler la rue sans être vues.

L’Observatoire Jantar Mantar

Inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco, cet observatoire astronomique est composé d’une vingtaine d’instruments. Cet endroit très mystérieux avait comme objectif de calculer la position des planètes pour ensuite créerdes thèmes astrauxet fixer une date idéale pour les événements importants, comme par exemple un mariage ou un voyage. Il est souvent difficile de comprendre l’utilité de ces instruments mais voici quelques exemples :

  • Le Laghu Samrat Yantra: c’est un petit cadran solaire qui permet de connaître l’heure exacte.
  • Le Narivalaya Yantra: ce sont deux hémisphères, le nord et le sud, qui indiquent l’heure de midi.
  • Le Rashivalaya Yantra : c’est un ensemble de 12 cadrans dont chacun est orienté vers un signe du zodiaque.
  • Le Dakshina Yantra : c’est un double cadran mural qui permet d’estimer la distance des corps célestes par rapport au méridien.

Quelques informations importantes sur l’Inde

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *